Pour la première fois de son histoire en onze éditions, le championnat mondial de courses d’avions organisé par Red Bull a eu lieu en France à Cannes. Pendant une durée de 3 jours, les meilleurs pilotes de voltige au monde ont tracé leurs trajectoires au-dessus des eaux de la baie de Cannes. Les spectateurs venus du monde entier ont pu assister à un spectacle hors du commun. C’est l’un des moments sportifs les plus marquants de l’année !

L’histoire du championnat Red Bull Air Race

Créé en 2003, le championnat a fait étape dans plus de 35 villes à travers le monde et sur les 5 continents. C’est une compétition internationale reconnue par la Fédération Aéronautique Internationale (FAI). À ce jour, plus de 80 courses à travers le monde. Pour l’année 2018, la ville de Cannes est la deuxième étape après Abou Dhabi, Émirats arabes unis.

 

C’est une véritable épreuve de sport mécanique associant vitesse, précision et savoir-faire. Les pilotes de l’événement font partie des meilleurs au monde. Dans la baie de Cannes, aux commandes de leurs avions colorés. Les pilotes internationaux slaloment à 370 km/h entre des pylônes de 25 m gonflés d’air, sous la contrainte de force pouvant atteindre 10 fois le poids de leurs corps.

Le programme des 3 jours :

La course Red Bull Air Race de Cannes s’étend sur 3 jours. Pendant toute la durée de l’événement, entre deux courses, il y a eu une dizaine d’animations liées à l’aviation.

 

Vendredi 20 avril :

C’est la journée des essais libres afin que les pilotes puissent s’entrainer et se familiariser avec le parcours. Les Soul Flyers ont ouvert le bal avec un saut en parachute au-dessus de la baie de Cannes. En 2017, leur vidéo a fait le tour du monde. En effet, ils ont sauté d’une falaise pour intégrer un avion en plein vol quelques mètres plus bas.

Samedi 21 avril :

C’est le jour déterminant pour la suite de la compétition. Les pilotes s’affrontent, c’est à celui qui fera le meilleur chronomètre du parcours sans faire de fautes (mauvaise trajectoire, toucher un pylône) qui assurera sa place le lendemain pour la course. Entre deux passages d’avions, les animations battent leurs pleins. Les spectateurs commencent à avoir un torticolis à force de lever la tête. Durant ce show nous avons pu apercevoir l’hélicoptère de la team Flying Bulls, il n’y en a que 4 dans le monde comme lui ! C’est un spectacle hors norme.

Dimanche 22 avril :

Le jour le plus important de la course, c’est celui-ci. À la fin de la journée le gagnant va être désigné sur différents critères. Ce sera celui qui a fait le meilleur temps sur le parcours tout en respectant le règlement. En effet, toutes infractions à ce dernier entrainent des secondes de pénalité ou une disqualification.

 

A 17h, pendant une dizaine de minutes la patrouille de France survole la baie de Cannes pour un spectacle extraordinaire. C’est la première fois que je vois la patrouille à l’œuvre, tout simplement magnifique. Les couleurs du drapeau français se marient parfaitement dans le ciel cannois.

Il faut également noter que la Red Bull Air Race compte 2 catégories :

La Master Class regroupe certains des meilleurs pilotes du monde. En 2018, ils seront 14 à se disputer le titre mondial. Ils participeront tous aux 8 épreuves de la saison. Pendant l’épreuve de Cannes, 14 pilotes de Master Class vont s’affronter pour remporter un maximum de points pour le championnat du monde. Parmi eux, trois sont Français : Nicolas Ivanoff, François Le Vot et Mika Brageot

 

En Challenger Class, les pilotes se disputent la Challenger Cup. Elle est conçue pour aider les pilotes à enrichir leur expérience. Les pilotes de Challenger Class participent aux mêmes étapes que ceux de la Master Class. Par contre, chaque pilote participe à au moins 4 des 8 courses de la saison. En Challenger Cup, 6 pilotes seront en lice, dont 2 Français. Mélanie Astles, la première et seule femme du championnat ainsi que Baptiste Vignes.

Une mini-ville pour l’événement :

La Croisette de Cannes s’est transformée pour accueillir l’évènement. Pour surveiller la course et chronométrer les pilotes, une tour de contrôle a été montée. Les spectateurs ont pu avoir accès à plusieurs espaces (cela dépend du billet acheté). Pour tous la Fan Zone avec une vue imprenable sur la Croisette et des stands pour se restaurer ou acheter un souvenir de la course. Ensuite, la Race Village, les spectateurs ont pu découvrir des informations sur la création et le développement de cet évènement mondial.

L’aérodrome de Course :

Situé à 8 kilomètres de la Croisette l’aéroport Cannes Mandelieu a été choisi par les équipes de Red Bull pour être l’aérodrome de course. Pour certains des spectateurs (cela dépend du billet acheté), il a été possible de visiter le hangar et rencontrer les pilotes.

La course continue à Chipa au Japon :

Félicitations à l’australien Matt Hall qui remporte la deuxième étape de l’année 2018 à Cannes pour la Master Class et au suédois Daniel Ryfa pour la Challenger Class ! Rendez-vous fin mai à Chiba au Japon pour l’étape suivante.

 

Je remercie infiniment toute l’équipe de Red Bull Air Race pour m’avoir permis d’assister à l’évènement et pour leur accueil bienveillant. Un grand merci au Grand Hôtel de Cannes pour m’avoir permis de monter sur leur toit afin de réaliser plusieurs photos. 

Informations pratiques

– Si vous souhaitez regarder le replay de la diffusion en direct de la course de dimanche : lien
– Pour suivre le blog au quotidien, retrouvez From Corsica to Nizza sur les réseaux sociaux Facebook, Twitter & Instagram.
– Mes photos en qualité HD ici.

 

Discussion 2 Commentaires

Laisser un commentaire

contact@fromcorsicatonizza.com